Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 7^7

quable écrivain dramatique. Ouvrez le livre à la page 150. Lisez toute la scène. Voici Lucienne et Henri en présence. Henri l'aimait, elle s'est donnée à un autre, il le sait; c'est leur dernière entrevue. Mais ne vaut-il pas mieux citer :

Lucienne

Quel beau temps ! On ne s'y attendait plus

après ce long hiver entre des murs tremblant de pluie.

(Silence)

Henri

On ne F espérait plus, c^est vrai. (Brusquement)

Lucienne tu es mariée. Je Tai vu, moins encore à toi Qu'à ce qui pesait sur nos bouches et sur î espace entre nous deux.

(Silence)

Tu vois... je l'ai si bien senti des ton premier regard, lorsque tu es entrée,

un regard qui pesait dix ans !... Sais-tu à quoi tu penses, en ce moment f Au banc, au banc près du laurier. C'est fini, hein, tout ça f Réponds. (Silence)

Tu es heureuse ! un autre est penché sur toi sur ton corps, sur ta bouche et surtout sur tes yeux sur tes yeux pour y voir se lever... Tu n'as plus tes yeux d'autrefois. (Très près)

Dis, tu te donnes bien à lui, tu consens bien. Je le vois à tes yeux. Ne les détourne point. Tu retiens tes regards au dedans de tes yeux Pas un seul ne franchit tes cils. Allons, dépêche-toi. va-t-en !

" !•••

Et plus loin :

�� �