Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


666 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

un des grands livres. Lis-le si tu ne l'as déjà fait, sinon ta vie morale ne serait pas complète. Il y a des choses qu'il faut avoir lu. Tu m'en parleras dans ta prochaine lettre. Je te répète que tu ne peux pas te passer de le lire.

��LXI

26 avril.

Mon ami bien aimé, il fait de beaux jours de printemps et les premières verdures me semblent toutes neuves. On a chaque année l'impression qu'on n'avait pas encore vu ça. Sous ma fenêtre, il fait bien bon, avec la Seine et l'éclaircie. Je ne te dirai pas que j'ai de la joie parce que je n'en ai plus guère, mais j'ai quelques gaîtés nerveuses qui me rendent tout tremblant. Voici donc l'état d'aujourd'hui. Ça ne sera pas celui de demain parce que le printemps des jeunes gens seuls...

Tu as dû recevoir mon livre lundi dernier. Parle-m'en sans crainte. Je me demande si le premier et le troisième chapitre ne sont pas un peu longs et filandreux.

Je travaille à mon roman qui s'avance un peu. Il y aura 10 chapitres et j'en suis au 7^ C'est parfois d'un raide, à friser la Cour d'Assises.

Et toi, quand vas-tu te décider à faire paraître

�� �