Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


6l8 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

difficile de reconstituer ce qu'eût été exactement cette mise au point. Mais que d'éclairs pourtant dans ces pages un peu brumeuses, que de phrases lourdes d'émotion ou de pensées à demi formulées, mais qui donnent à ceux qui ont connu l'au- teur un regret cuisant du livre qu'il aurait écrit !

C'est apparemment ce que voulaient les amis de Charles- Démange qui ont entrepris la publication de ces posthumes. Ils ont pleinement réussi dans leur entreprise, car un tel regret, c'est le plus noble ornement qu'on puisse apporter au mausolée d'un jeune écrivain.

L. D. W.

��IL EST RESSUSCITE ! par Charles Morice. (Messein).

Ce n'est point par un beau matin de Pâques que nous le revoyons les pieds comme réunis encore par les clous, les bras comme écartés encore sur la croix, s'élever vers le ciel : c'est dans un cabaret des Halles que nous le trouvons, assis, solitaire, devant un verre de vin rouge. Je ne parlerai point de l'affabu- lation de ce livre, à quoi je puis soupçonner que Ch. Morice n'accorde pas une importance exceptionnelle. Que la réclame disparaisse des journaux, que les prêtres se taisent sur lui, qu'il y ait une crise de la Bourse, et que le préfet de pohce l'invite à quitter Paris, ce ne sont point les incidents significatifs de cette divine aventure. Mais que Ch. Morice nous présente le Christ comme un Dieu en qui — différent suivant chacun de nous, et qui ressemble à chacun de nous comme un frère, — s'extériorisent, se concentrent nos rêves les meilleurs et nos souffrances les plus cachées, voilà qui nous intéresse bien plus. Nous avons tous fait le tour des Ecritures comme d'un Paradis Terrestre où notre enfance ne connut qu'enchante- ments. Venu le temps de raisonner, nous avons voulu repren- dre notre promenade sous forme d'exercice, de marche. Et bien des pièces du merveilleux décor, nous avons été surpris de les voir s'effondrer, s'effacer d'elles-mêmes. Dieu ne fut plus celui qui parlait à Moïse, parmi du tonnerre et des éclairs,.

�� �