Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


490 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Le Voiturier Haenschel de Hauptmann lui-même, il y a là des abîmes de détresse, de désespoir et d'angoisse. Nul réquisitoire plus accablant ne fut dressé peut-être contre l'ordre social de l'Europe moderne, que celui dont l'âpre éloquence se dégage des pièces de Gerhardt Hauptmann, si sobres, si dédaigneuses des vaines déclamations et des tirades à effet.

Mais le nouvel ouvrage de l'auteur des Tisserands se main- tient dans les régions, tout aussi mélancoliques certes, quand même plus paisibles d'un drame intime, dont les incidents évoluent parmi les ténèbres du prolétariat berlinois."

��Le Courrier Littéraire de Paris-Journal nous apprend qu'on vient de publier, en Angleterre, une édition complète des poèmes d'Emily Brontë.

��Dans son article intitulé \ Exemple de Racine (N° du i" février 1911) notre collaborateur Henri Ghéon parle du feu de passion où se serait tout entier consumé Racine " ainsi que la Chimère quand l'eut frappé Bellerophon. " Il nous prie de noter qu'il fait allusion ici, non pas au mythe traditionnel qui ne comporte pas de consomption de la chimère, mais à l'interprétation originale qu'en donne le poète Vielé-Griffîn dans sa Légende ailée de Bellerophon Hippalide.

��Par suite d'une maladresse typographique, le prospectus encarté dans notre dernier numéro risquait de faire croire à nos lecteurs que la nouvelle revue V Indépendance formerait un supplément à la Nouvelle revue française.

U Indépendance et la Nouvelle Revue française n'ont de commun que leur éditeur.

Le Gérant : ANDRÉ Ruyters. The St. Catherine Press Ltd. (Ed. Verbeke & Co.), Bruges, Belgique.

�� �