Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


47^ LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

de Dieu, telle que Dieu l'a faite, pour qu'une beauté neuve BOUS fût révélée. Ne dût-elle jamais compliquer ses moyens ni perfectionner ses rythmes, nous continuerons d'applaudir Isa- dora Duncan sans arrière-pensée, comme un spectacle naturel.

H. G.

e

• e

AQUARELLES ET CARTONS DE M. PAUL SIGNAC. — TAPISSERIES DE M. MAILLOL. (Galerie Bernheim.)

On imagine la surprise de tel amateur compétent qui ne connaîtrait M. Paul Signac que par son œuvre peint à l'huile et se trouverait soudain en présence de l'ensemble prestigieux de cartons et d'aquarelles exposé aujourd'hui à la Galerie Bernheim. Il a bien deviné, je parle de mon amateur, sous la perfection impitoyable du métier divisionniste, une nature de peintre. Mais tant de circonspection, de sûreté, de perfection matérielle l'ont détourné d'admirer dans les tableaux du maître néo-impressionniste autre chose que la volonté. A peine est-il resté sensible à cette délicatesse d'atmosphère qui règne dans les effets de brume tant de fois fixés par M. Signac, au Mont Saint- Michel, à Marseille, à Venise, délicatesse à laquelle nul autre que lui n'a jamais atteint. Or, ici, il surprend le peintre, avant l'effort cérébral de l'atelier, dans sa promenade exaltée à travers la variété des heures et des horizons, un carnet de notes à la main. Quelle impressionnabilité, quelle nervosité charmante ! On suit les réflexes vivaces qui ont inscrit sur le papier la si juste et si émouvante arabesque du paysage, d'un trait, de plume ou de crayon, puis par trois touches d'aquarelle, suffisantes, irremplaçables, indiqué la couleur des choses, noté la quahté de l'air, arrêté le ciel nuageux en mouvement. La joie d'aller devant soi, de découvrir à chaque tournant de la Seine un aspect neuf, à chaque déplacement du soleil ascen- dant ou déclinant une différente lumière, la joie d'une pro- menade sur les quais admirables de Paris, voilà ce que les aquarelles de M. Signac éternisent ; la promenade, nous la refaisons avec lui. Je ne crois pas que le croquis rehaussé d'aquarelle soit susceptible d'évoquer davantage, par l'imprévu

�� �