Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


ISABELLE 467

oreillettes ; l'huissier lui fut présenté comme un célèbre architecte venu de Paris tout exprès pour surveiller les travaux à entreprendre (elle croyait sans peine à tout ce qui la flattait) ; puis Gratien, Casimir et Delphine l'avaient transportée jusque dans cette chambre qu'elle ne devait plus quitter, mais où elle vécut encore prés de trois ans. C'est pendant ce premier été de villégiature sur ma ferme, que je fis connaissance avec les B. dont j'épousai plus tard la fille aînée. La R..., qui depuis la mort de mes beaux-parents nous appartient, n'est pas, vous l'avez vu, très distante de la Quartfourche ; deux ou trois fois par an, je retourne causer avec Gratien et Casimir, qui culti- vent fort bien leurs terres et me versent régulièrement le montant de leur modeste fermage. C'est là que m'en fus tantôt après que je vous eus quittés.

La nuit était bien avancée lorsque Gérard acheva son récit. C'est pourtant cette même nuit que Jammes, avant de s'endormir, écrivit sa quatrième élégie :

Quand tu m as demande de faire une èligie sur ce domaine abandonne où le grand vent. . .

André Gide.

�� �