Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


432

��ISABELLE

(Fin)

VI

Ainsi retombaient les sursauts de ma curiosité amou- reuse. Je ne pouvais pourtant différer plus longtemps un départ que de nouveau j'avais annoncé à mes hôtes, et ce jour était le dernier que je devais passer à la Quartfourche. Ce jour là. . .

Nous sommes à déjeûner. L'on attend le courrier que Delphine, la femme de Gratien, reçoit du facteur et nous apporte d'ordinaire peu d'instants avant le dessert. C'est à Madame Floche, je vous l'ai dit, qu'elle le remet ; puis celle-ci répartit les lettres et tend le Journal des Débats à Monsieur Floche, qui disparaît derrière jusqu'à ce que nous nous levions de table. Ce jour là, une enveloppe mauve, prise à demi dans la bande du journal, s'échappe du paquet et va voler sur la table près de l'assiette de Madame Floche ; j'ai juste le temps de reconnaître la grande écriture dégingandée qui, la veille, m'avait déjà fait battre le cœur ; Madame Floche aussi, apparemment, l'a reconnue ; elle fait un geste précipité pour couvrir l'enveloppe avec son assiette ; l'assiette s'en va cogner un verre, qui se brise et répand du vin sur la nappe ; tout cela fait un grand vacarme et la bonne Madame Floche

�� �