Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LETTRES DE CHARLES-LOUIS PHILIPPE 35 1

que l'on mange en cachette. A travers toutes les réminiscences, il y a une personnalité légère, fine, fuyante, comme un petit nuage que l'on voit à travers les feuilles. J'aime beaucoup cela. Au dernier Comme il nous plaira^ ce sonnet r Amante du monde est en satin.

Et combien peu j'aime Chair à^ Montfort ! C'est prétentieux. C'est engoncé dans un col de chemise trop haut. Ça porte des grands cheveux, un grand manteau, ça se tient raide. C'est prétentieux comme un élève de l'Ecole des Beaux-Arts qui vient d'être le premier en composition. Il n'y a pas un senti- ment vrai. A-t-on idée, du reste, d'un monsieur qui a d'abord une théorie de l'amour et qui fait une bluette pour illustrer cette théorie } Les livres, on ne les porte pas dans son cerveau, froide- ment, comme fait Montfort, on les porte dans ses sens, on les écrit avec enthousiasme, et s'il y a une philosophie qui s'en dégage, elle s'en dégage après coup.

��XLII

31 mai 1898

Mon ami bien aimé, je suis infiniment ému de la maladie de ton père. Il faut, comme tu le dis, agir avec beaucoup de douceur et surtout beaucoup

�� �