Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


337

��LETTRES DE JEUNESSE

DE CHARLES-LOUIS PHILIPPE

A HENRI VANDEPUTTE

(Troisième série) ^

D'accord avec M. Henri Vandeputte, la Nouvelle Revue Française a cru devoir supprimer de cette série de lettres, ainsi qu'elle avait fait des séries précédentes, tous les passages concernant la vie privée ou la personne des écrivains contemporains dont parle Philippe ^ ; elle a laissé les jugements ayant trait à des œuvres ou à la vie publique.

N. D. L. R.

XXXIV

i8 décembre 1897

J'ai reçu ce matin un portrait de mon père à 39 ans, alors qu'il était plus fort et plus vivant qu'aujourd'hui ; je revois bien ce moment de son

'V. Les N"^ du i" Novembre et du i" Décembre 1910.

  • A de rares exceptions près, où les jugements portés éclairaient

extraordinairement le caractère de Philippe, mais où les noms pro- pres, qui du reste importaient peu, ont été remplacés par de* initiales de fantaisie.

�� �