Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


26 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

O parfum de la mort aux yeux de violette^ Mon âme ensevelie en toi gravit le jour^ Gravit la nuit et l^ ombre et le temps^ et se jette ^ Par delà le nèanty au giron de V amour !

�� �