Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


ISABELLE 313

réveillais dans la moiteur de son haleine au moment qu'elle me disait :

— Pour eux je fais l'absente, mais pour toi je suis là.

Je ne suis ni superstitieux ni craintif ; si je rallumai ma bougie, ce fut pour chasser de mes yeux et de mon cerveau cette obsédante image ; j'y eus du mal. Malgré moi j'épiais tous les bruits. Si elle était là pourtant ! En vain je m'efforçai de lire ; je ne pouvais prêter attention à rien d'autre; c'est en pensant à elle que je me rendormis au matin.

(// suivre.) AndrÉ Gide.

�� �