Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


244 ^^ NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

le drapeau blanc fleurdelysé. Mais la main ouverte de Sygne sort du drap sans qu'on puisse la faire ren- trer au dessous. Sur une table à la tête de la couche funèbre^ couverte d'une serviette^ on place un crucifix entre deux flambeaux qu'on allume et un seau d'eau bénite avec le goupillon.

Pendant ce temps le bruit au dehors peu-à-peu s'est accru jusqu à ébran- ler la terre d'une armée en marche et de troupes interminables qui pas- sent. Bruit de chevaux^ roulement de r artillerie et des fourgons.

Puis tout-à-coup bruit de grelots et d'une voiture attelée de chevaux lancés à toute vitesse qui soudain s'arrêtent devant la maison. Tapage. On entend des portes qu'on ouvre violemment et toute la maison s'em- plit d'une grande lumière.

Soudain la porte à deux battants est comme arrachée du dehors et l'on

entend un grand cri) :

��LE ROI !

��(Entrent deux valets tenant des flam- beaux et derrière eux LE ROI DE FRANCE).

�� �