Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


l'otage 241

Mais je sais que déjà vous lui avez pardonné.

(Silence. — Signe que non)

Sygne ! à ce moment où vous allez paraître de- vant Dieu. Dites-moi que vous lui avez pardonné.

(Signe que non)

Voulez-vous que je vous fasse apporter votre enfant ?

(Signe que non)

Eh quoi ? Sygne, m' entendez- vous ? Votre enfant ?...

SYGNE, d'une voix distincte : Non.

(Silence. — L'agonie commence)

MONSIEUR BADILON (Il se lève). — La mort approche. Ame chrétienne, faites avec moi la recommandation et les actes d'espérance et de charité.

SYGNE (Signe que non).

MONSIEUR BADILON. — Sygne, soldat de Dieu ! debout ! debout jusqu'au dernier moment !

SYGNE. — Tout est épuisé.

MONSIEUR BADILON. — Coûfontaine, adsum l

�� �