Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


2l6 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

SYGNE. — Georges, ce qu'il dit est vrai. Il m'a tout montré et j'ai tout vu. Il m'a tout expliqué. J'ai repassé ses raisons une par une, et je n'y trouve point de faute.

L'homme est maître de Paris et celui-là est roi qui recevra Paris de sa main.

GEORGES. — C'est donc de Toussaint Ture- lure que le Roi de France attend sa couronne ?

SYGNE. — De lui-même et non pas d'un autre.

GEORGES. — " Le Roi jure la Constitution.

Le budget sera voté chaque année par les représentants du peuple ".

Ainsi Toussaint capitule, mais il faut que le Roi abdique.

SYGNE. — Je ne puis discuter.

GEORGES. — Et le Roi selon Dieu devient le Roi selon Turelure.

SYGNE. — Et cela, Georges, C'est moi qui le propose et c'est vous qui allez l'accepter.

GEORGES. — Je ne l'accepterai pas.

SYGNE. — Vos ordres sont formels.

GEORGES. — Que savez-vous de mes ordres ^

�� �