Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


lOO LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

pas, et je suis une femme et non pas nonne toute fondue en cire et manne comme un Agnus-Dei !

Et si Dieu aime que je l'aime, et de quoi c'est fait, qu'il comprenne ma haine à son tour qui est comme je l'aime, du fond de mon cœur et le trésor de ma virginité !

Mais comprenez donc que depuis que je suis née, je vis en face de cet homme et je suis occupée à le regarder et à me garder de lui, et à le faire plier, et à me faire servir de lui contre-bon-gré !

Et sans cesse à ma gorge contre lui de peur et de détestation me monte une ressource nouvelle.

Et il faut maintenant que je l'appelle mon mari, c'te bête ! et que j'accepte et que je lui tende la joue !

Cela, ha, je refuse ! je dis non ! quand Dieu en chair l'exigerait de moi.

MONSIEUR BADILON. — C'est pourquoi Il ne l'exige aucunement.

SYGNE. — Que demandez-vous donc en son

nom ?

MONSIEUR BADILON. — Je ne demande pas, et je n'exige rien, mais je vous regarde seule- ment et j'attends.

Comme Moïse regardait la pierre devant lui quand il l'eut frappée.

�� �