Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


94 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

SYGNE. — O pauvre Georges-fou !

MONSIEUR BADILON. — ... Est ici caché et remis à votre garde.

SYGNE, se tournant vers le Christ. — Malheur à moi parce que vous m'avez visitée !

MONSIEUR BADILON. — Mais je l'entends qui répond : C'est toi-même qui m'as ramené ici.

SYGNE. — Je vous ai tenu entre mes bras et je sais que vous êtes lourd !

MONSIEUR BADILON. — Aux forts le fardeau.

SYGNE. — Je comprends maintenant votre assistance et pourquoi j'ai refait cette maison non point pour moi !

MONSIEUR BADILON. — Mais afin que le père de tous les hommes y trouve un abri.

SYGNE. — Abri précaire et d'une seule nuit !

MONSIEUR BADILON. — Ne pouvez-vous faire échapper le vieillard .

SYGNE. — Toussaint garde toutes les issues.

�� �