Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


627

��FERMINA MARQUEZ

(Suite)

XIII

Ils eurent une autre conversation, dont l'amour chré- tien fît tous les frais. Puis, il lut la " Vie de Ste Rose de Lima." Jamais cette fille, qui se proposait de vivre d'après un pareil modèle, ne pourrait aimer un homme. Quelle désillusion ! Pourtant, quand il plaça, parmi ses livres, dans son pupitre, ce livre qu'elle avait dû si souvent feuilleter, il fut content d'avoir au moins d'elle, cette chose.

" Pauvre petite " se dit-il, comme une pensée nouvelle venait de briller en lui, " pauvre petite, si elles t'avaient entendue parler ainsi, comme elles se seraient moquées de toi ! " Elles, c'étaient les demoiselles de sa province, celles qui l'avaient tant fait souffrir, avec leurs railleries. Car la bêtise a ceci de terrible, qu'elle peut ressembler à la plus profonde sagesse. Lorsqu'elle parle, elle se trahit aussitôt ; mais où elle reste cachée, où elle ressemble à la sagesse, c'est lorsqu'elle se contente de rire. Ces jeunes filles étaient " très pieuses et très bien élevées " ; intellec- tuellement, elles étaient les produits de pensionnats très bien pensants ; et tout ce qui leur semblait extraordi-

�� �