Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


$2 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Ton chapeau de paille rabattu sur le bout de ton nez luisant, cuit par le soleil ; ta veste verdâtre ; le léger carnier qui battait régulièrement ta hanche ; ton fusil tenu ferme à l'épaule par l'avant-bras droit replié sur la crosse ; — tu marchais gaillardement, avec lenteur... Follette, ta vieille chienne qui quêtait à dix pas, étant sourde, tour- nait de temps en temps vers toi sa tête frisée, pour obéir à ton geste...

��*

��Paris...

Je ne fais plus rien : j'écoute. Le claquement de la porte a signalé son retour à mon cœur ébranlé. Il est entré dans la maison... Et j'entends aussitôt son pas raide de proche en proche s'impri- mer sur les tapis, et directement faire halte à la porte de ma chambre. (J'ai mis mes secrets en sûreté)... Voici sa petite stature immobile à mon seuil. Il ne dit rien et respire courtement. Le chapeau en tête, entre les doigts ses clefs qu'il balance et fait tinter, et froissant sous son coude un journal, il cligne des yeux à la lueur de ma lampe, et penche un peu le front... Vain baiser que je pose à sa tempe, et qu'il ne me rend pas !

Toi, qui me chérissais ! combien de fois, rôdant autour de mon silence et craignant de l'interroger, as-tu fixé sur moi ton regard anxieux, ton regard trop dur? combien de fois découragé mon amour?...

�� �