Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


508 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAIS]

l'humiliation de la jeune fille, il aurait voulu disparaître. Bientôt pourtant, elle dit, d'une voix à peine changée :

— Pilarita, donne donc une petite serviette à Monsi< Léniot. "

En effet, Joanny tout tremblant et les nerfs secoue venait de répandre du chocolat sur son gilet.

��XII.

��Le lendemain, il lui demanda :

— Vous êtes très pieuse, n'est-ce pas ? " Elle hésita, puis elle lui dit : " Ne parlons pas de cel

voulez-vous ? "

Mais elle y revint d'elle-même. Les allées du parc avaient des noms : Allée La Pérouse, Allée Sibour, Allée Bixio ; ces noms étaient peints sur des plaques de métal clouées çà et là, aux arbres.

— Ce sont les noms d'anciens élèves de Saint-Augu- stin ?

— Oui, " et il lui dit ce qu'il en savait. Elle admira l'archevêque Sibour.

— Il est mort pour la vérité, " dit-elle avec ferveur.

— Non, c'est une histoire de vengeance. Verger, son meurtrier, était un prêtre interdit, à demi fou. "

— Comme vous parlez froidement de tout cela ! Voi ne croyez donc pas ? "

Certainement, il croyait ; mais non pas de la mêi façon qu'elle. Alors, elle comprit que son devoir était de réchauffer le zèle de ce chrétien si tiède. Elle parla, elle donna libre cours à son exaltation. Ainsi, elle en était arrivée à ne plus penser qu'au Sauveur, même lorsqu'elle

�� �