Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


425

��L'AMATEUR DE

M. REMY de GOURMONT

��M. de Gourmont est un critique littéraire averti, d'un goût fin, de beaucoup de lecture ; il a le mot juste ; il sait le juste prix des œuvres et ne laisse jamais la convention guider son choix ni conseiller ses amours. La pensée n'est point chez lui le résultat d'une contention, d'un effort ; comme d'autres à la paresse il s'abandonne à la pensée et c'est comme en se jouant qu'il écrit ; sa phrase se développe d'un mouvement tout naturel, sans raidissement, sursaut, ni hâte. Ses pages sur Sainte- Beuve, Barrés, Lemaître, Brunetière, et sur tant d'autres, sont de forme et de saveur charmantes ; je viens de relire ce qu'il écrivait en 1903 sur Rostand ; même après Chantecler on n'a rien écrit de meilleur. — Ah ! s'il n'écrivait que cela!...

Je ne reprocherai point à M. de Gourmont de trop écrire ; sans doute n'écrirait-il pas avec autant d'aisance de bonnes pages, s'il n'en écrivait quantité de moins bonnes ; le rôle d'un affable critique serait de ne signaler point ces dernières ; mais

�� �