Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


422 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

leurs lignes qui se détachent en contours très étudiés, en modelés impeccables. Et cela est d'une vigoureuse, âpre, sobre et parfaite beauté."

On a vite fait d'accuser un tel peintre de froideur, comme si, de toutes les qualités que peut présenter un tableau, la séduction était la première et la seule indispensable. On dirait qu'en dehors d'une gourmandise presque physique pour la pâte savoureuse et les tons rares, toutes les émotions qu'éveille en nous la peinture soient entachées d'intellectualisme et de littérature. Quand voudra-t-on convenir qu'il y a eu, de Giotto à Ingres, d'admirables peintres qui ne furent pas coloristes et dont l'œuvre, pour être peu sensuelle ou pour reporter sa sensualité sur les éléments linéaires de la composition, n'en a pas moins grand style et beauté ? Rien dans les nus de Vallotton qui ne soit expressif, malgré des tons auxquels certains reprochent de leur " retourner les ongles." Ne pas savoir discerner ce que cache d'ardeur une telle peinture, c'est ne pas admettre qu'un cœur humain puisse être possédé des plus fortes passions mais d'où la volupté soit absente.

J. s.

  1. #

QUELQUES AQUARELLES DE RENÉ PIOT.

Dans l'atelier de l'orfèvre Rivaud, M. René Piot nous a conviés à voir les aquarelles qu'il a rapportées d'Italie et d'Engadine. Quelle distance sépare ces nouvelles œuvres de celles où cet artiste, jadis, reprenait à son compte les luxueuses préciosités d'un Gustave Moreau ! C'est que le travail de la fresque a par lui-même une vertu ennoblissante. Il enferme le peintre entre des murs fraîchement enduits et le mêlant aux gâcheurs de plâtre, l'arrache à l'atmosphère convenue de l'atelier. Il le contraint à un métier sûr et large, et l'inap- préciable sauvegarde qu'il fut pour la peinture des Italiens, il l'est encore aujourd'hui pour quiconque en sait réapprendre les merveilleux secrets perdus. Dans ses aquarelles de fleurs ou de paysages, René Piot y a gagné une ampleur et une sobriété

�� �