Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES "CHARLES BLANCHARD" 263

Pavais déjà commencé avant sa mort, et il n'était pas tout a fait ce que mon père aurait pu croire. Je tire de sa vie le bel exemple qu'il ma donné ; mon père ne pouvait pas m empêcher de penser qu'il avait toujours accompli son devoir et de l'exprimer à ma façon. Je suis bien sûr d'ailleurs qu'il aurait accepté avec orgueil et avec joie l'hommage que je lui en aurais fait, et la chose surtout qui l'aurait frappé, c'est qu'il aurait compris que j' avais fait ce livre parce que je l'aimais de tout mon cœur. Je voudrais que ce livre soit un beau livre et qu'il apprenne à ceux qui le liront qu'un homme loyal et courageux qui était mon père a vécu une vie de travail. . .

��sa mère.

26 mai 1907. ... Je travaille beaucoup à mon livre. Il avance

�� ��out doucement. J'espère en être à la moitié pour les acances...

��VI

à Milie.

Vendredi 20 septembre 1907.

... Contrairement à ce que tu me disais que j' aurais dû faire ce livre voilà 6 ans, contrairement aux opinions

�� �