Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


244 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

empêchera les ouvriers de crever de faim ? Je ne veux pas m'intéresser à une manifestation en faveur de ces messieurs nos gouvernements qui nous ont sauvés.

Je vous attendrai chez moi entre i h. et i h. \. Si vous ne pouvez pas y venir, trouvez- vous le soir chez Dieudonné vers 6 h.

Je vous serre amicalement la main.

Charles-Louis Philippe.

III deux lettres à M mt Mac Kenty.

��4 septembre 02

Chère Emma, j'ai reçu tes lettres et tes cartes. Ici, il fait chaud ; je retrouve les choses de "La Mère et l'Enfant," mais j'ai bien changé dans le sens de la joie. Comment vas-tu ? Tu me semblés aller beaucoup mieux, et puisque Octobre s'ap- proche tu ne peux avoir que des jours libres et francs.

Ma petite nièce n'est pas du tout sentimentale. Elle a des goûts et des caprices de petit animal indépendant. Je l'aime bien. Mon père trouve que je fume beaucoup et que je reçois tous les jours des lettres du même homme. Je vais aller passer quelques jours à Autun chez Rouart dont je t'ai

�� �