Page:NRF 1909 8.djvu/49

Cette page n’a pas encore été corrigée


CHANSONS DES ROYAUMES I33

��l'absence

��Le tonnerre s^ attriste

Au sud de la montagne du sud.

Pourquoi^ toujours loin d'ici,

N'ose-t-il prendre aucun repos ? Mon généreux seigneur, Quil revienne, revienne !

Le tonnerre s'attriste

Au Jîanc de la montagne du sud.

Pourquoi, toujours loin d'ici,

N'ose-t-il repos ni loisir f Mon généreux seigneur, Quil revienne, revieîine !

Le tonnerre s'attriste

Au pied de la montagne du sud.

Pourquoi, toujours loin d'ici.

Ne prend-il repos ni arrêt ? Mon généreux seigneur. Qu'il revienne, reviemie !

�� �