Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


54-0 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

" Notre devoir actif, c'est de savoir que la vie n'est pas immo- bile et figée, quelle change, qu'elle évolue, qu'elle se perfectionne et que nous devons la rendre meilleure en nous rendant nous- mêmes meilleurs. Car nos devoirs envers nous-mêmes et envers autrui se confondent, et nous sommes responsables vis-à-vis du monde de ce que nous portons d'utile et de bon en nous" .

Singulier et dangereux mélange d'utopie et de sens pratique! Rien de plus ruineux en art que cette notion d'utilité ; insen- siblement c'est vers l'utilisation de la pensée que l'on glisse, et voici compromis le libre mouvement de l'esprit — au sens où l'entendait Renan lorsqu'il disait : " Pour pouvoir penser librement, il faut être sûr que ce que l'on écrit ne tirera pas à conséquence." Mais c'est précisément aux conséquences de ce qu'il pense que songe avant tout Léon Blum; il n'admet plus que les meilleures qualités de son esprit puissent être aussi bien les plus rares, parce qu'il sait de reste que les plus rares ne sont jamais les plus actives, ou le plus immédia- tement — et parce qu'il se veut homme d'action.

Devant ce livre d'un goût si sûr, d'un tact si délicat, d'une présentation si prudente, d'une écriture si habile, si précise et si nuancée, on se prend à douter si des qualités plus actives étaient vraiment les préférables.

A. G.

��* • *

��LE VENT ET LA POUSSIERE par Francis de Miomandra.

Ce qui caractérise avant tout le talent de M. de Miomandre, c'est l'originalité de sa fantaisie. Elle ne rappelle ni celle de Henri Heine, ni celle de Musset, dont une des oeuvres les plus fantaisistes, l'exquis Voyage où il vous plaira, est totalement ignorée. Henri Heine ou Musset plaçaient leur fantaisie dans la conception même qu'ils se faisaient de chaque chose, Miomandre ne la trouve que dans la combinaison même de ces choses. Il n'y a dans le Vent et la Poussièrc> comme dans Ecrit sur de l'eau, que des faits vrais, possibles, presque habituels, mais la juxtaposition de. ces faits est aussi

�� �