Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


530 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

an auparavant, mon cousin avait introduite sous son toit et qu'il tenait depuis rigoureusement cloîtrée. Quant à l'autre, la fausse Délia, ce n'était qu'une comparse, une simple soubrette, complaisante et délurée, à qui Ascanio avait eu la malice de faire tenir ce rôle tant en vue de détourner l'attention de sa véritable prisonnière qu'afin de déjouer d'avance les entreprises de ses hôtes en qui la jalousie ne lui faisait voir que des espions et des traîtres conjurés à sa ruine. De plus, tenu soigneusement au courant par la créature de tous les projets d'évasion dont elle était l'objet et auxquels elle faisait mine de se prêter après les avoir elle-même fomentés, le comte n'était jamais si heureux que lorsqu'il lui était donné, comme il l'avait fait avec moi, de surprendre les ravisseurs au moment où déjà ils s'applaudissaient de leur adresse et de leur chance. Sans omettre enfin que l'histoire s'ébruitant à la longue, il se flattait que, désormais avertis, les gens les plus téméraires y regarderaient à deux fois avant de se lancer dans une équipée qui avait accoutumé de tourner à la confusion de ceux qui la tentaient. — Pour déjouer sa vigilance et ses soupçons, il a fallu que le hasard vous conduisît inopinément en ma présence lorsque tout juste vous cherchiez mon double et ma figurante. J'ai tiré parti sans scrupule de la confidence qui ne m'était point desti- née, et ainsi, en dépit des meilleures intentions du monde, c'est presque malgré vous que vous avez ouvert la cage à l'oiseau... Puis, après un moment de silence, détour- nant un peu la tête, et tandis qu'une vapeur rosée échauffait ses joues limpides: "Pourtant, ajouta-t-elle avec hésitation, je n'étais pas sans avoir lieu de penser que c'était bien moi que vous aviez distinguée. Je vous l'ai dit, c'est moi

�� �