Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


TROIS HYMNES 351

Que Votre volonté qui est la meil- leure soit faite ! et si j'ai péché, que je périsse !

C'est bien. Si je n'ai votre pitié, que je voie, du moins. Votre justice !

Les temps sont accomplis. Boaner- gès, appelle Dieu !

Demande la justice. Apôtre coupé en deux !

L'évangile de l'amour est fini, voici la nouvelle du glaive !

Sur la terre qui étouffe et sue l'ombre de la mort se lève.

O peuple appesanti et qui tiens bas la tête.

Plus mûr que la moisson qui t'en- toure, la faux est prête.

Et voici, selon qu'il l'a promis, le Christ crucifère.

Qui s'en vient vers toi sur les nuées entre les Fils du Tonnerre !

Paul Claudel.

�� �