Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


922 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

pas aimer : aujourd'hui il tombera amoureux d'une femme, et l'année suivante d'une autre. Ces hommes-là ont des âmes de vagabonds, et vivent d'une vie stérile, — cela n'est pas bien. Mais vous, vous êtes né croyant, alors pourquoi vouloir agir contre votre nature ? Je vous entends : vous parlez de beauté. Mais qu'est-ce que la beauté ? La beauté suprême, la beauté parfaite, c'est Dieu. »

Il lui arrivait rarement de causer avec moi sur ce sujet et le sérieux avec lequel il me parlait, et la manière abrupte dont il avait changé de ton, me bouleversait. Je me tus. Il était assis sur le divan, les jambes repliées sous lui. Tout à coup sa figure s'illumina d'un petit sourire triomphant, et me faisant un signe du doigt, il dit : « Vous n'en sortirez pas, par le silence, non. »

Et mol qui ne crois pas en Dieu, je le contemplai d'un regard légèrement timide et mal assuré, je le contemplai, et pensai : « Cet homme est à l'image de Dieu. »

MAXIME GORKI (Traduit d'après la version anglaise par alix guillain.)

�� �