Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


SOUVENIRS SUR TOLSTOÏ 877

XXV

« Dostoïevski, décrivant un de ses caractères de fous, a dit que sa vie sepassaitàse venger des autres et de lui-même, parce qu'il avait servi une cause en laquelle il ne croyait pas. C'est de lui-même qu'il a écrit cela... J'entends qu'il aurait pu tout aussi bien le dire de lui-même. »

XXVI

<f Quelques-unes des paroles qu'on emploie dans l'Eglise sont d'une étonnante obscurité. Comment par exemple trouver un sens à ces mots : « La terre de même que son abondance sont de Dieu »? Ce ne sont pas là les Saintes Ecritures, mais une espèce de matérialisme scientifique à l'usage du peuple.

— Mais vous avez expliqué ces paroles quelque part, dit Suler.

— Il y a bien des choses qui sont expliquées... On n'en- fonce pas toujours l'épée jusqu'à la garde. »

Et il eut un petit sourire rusé.

XXVII

Il aime à poser des questions difficiles, embarrassantes el malicieuses :

— Que.pensez-vous de vous-même ?

— Aimez-vous votre femme ?

— Croyez-vous que mon fils Léon ait du talent ?

— Comment aimez-vous Sophie Andreïevna ' ?

I . La femme de Léon Tolstoï.

�� �