Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 473

lement : le Français moyennement cultivé est étonné par l'Anglais, tandis que l'Anglais (mais l'Anglais 1res cultivé seulement) admire chez le Français toutes sortes de qualités dont le Français lui-même ignore qu'il les possède : pai exemple sa sensibilité à l'égard des formes littéraires, et It sérieux avec lequel il parle de tout ce qui touche aux beaux- arts. Voilà pourquoi, sans doute, les mots anglais ont acquis •un si haut prestige aux yeux du public français, de même ■qut les mots français aux yeux du public lettré anglais (exemples : les « Marys » un peu prétentieuses se faisant appeler « Marie », et tant d'expressions françaises, — mots « de luxe », — souvent si improprement employées dans Jcs textes qu'il est presque impossible de les conserver telles quelles lorsqu'on traduit ces textes en français). Toutefois, nous n'avons fait que reculer la difficulté : il s'agirait main- tenant d'expliquer les raisons du prestige que nos voisins exercent sur nous et de celui que nous exerçons sur eux ; mais ce serait sortir du domaine de la philologie.

Autre chose : en disant oue cette ançflomanie verbale « a gagné jusqu'aux classes moyennes », M. E. Bonnaffé sou- ligne un fait très important et dont il aurait dû tirer les con- séquences probables. En effet, cette extension indique presque certainement la fin de l'anglomanie verbale. Flirt et Jlirter, qui figurent dans ce dictionnaire, sont déjà presque des archaïsmes : on ne les entend plus guère qu'en province ou dans des milieux sociaux sans contact avec les groupes intellectuels et les hautes classes qui dépendent, au point de vue linguistique et idéologique, de ces groupes, Up to date, et d'autres expressions du même genre, ne tarderont à passer de mode aussi. Un travail de décomposition est en train de s'accomplir sous nos yeux. Un nombre considérable d'an- glicismes, dont beaucoup furent « lancés » par les écrivains de l'école du Roman Psychologique, sont devenus vulgaires ou sont en train de le devenir ; exactement comme ces faux

��U

�� �