Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


342 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Le petit port est endormi.

Soudain dans le silence gris,

Le bout des mais s'éclaire !

Des canards sauvages

Posés sur la mer. L'ombre d'un nuage.

��MAURICE GOEIN

��*

��Nous avons sei:^e ans tous les deux.

Mais quand elle en aura dix-huit^

Je n'en aurai que dix-huit.

��HENRI LEFEBVRE

��*

  • *

��Le berger crache des louis d'or,

La vache lâche un arc-en-ciel :

Coucher de soleil.

Le banc de bois est humide,

Le banc de pierre est glacé :

Reudei-vous d'automne.

��ALBERT PONCIN

�� �