Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


RÉFLEXIONS SUR LA LITTÉRATURE 317

fondeur d'Adolphe consiste ici à avoir montré comment se crée cette mémoire, comment se forme et se remplit l'être d'un hom.me dans la durée, comment se modèle en nous cette troisième dimension qui nous donne une destinée. Il semble bien, d'après ses préfaces et ses appendices, que Constant n'ait prétendu nous offrir à travers une demi-fiction que son propre portrait, celui d'un homme « qui n'a suivi aucune route fixe, rempli aucune carrière utile >>, ayant « consumé ses facultés sans autre direction que le caprice, sans autre force que l'irritation. » Adolphe n'est une œuvre de génie que parce que Constant a dé- passé ce cadre, atteint comme l'auteur de la Nouvelle Héloise à la réalité éternelle de l'amour, élevé son sujet au-dessus de sa propre nature comme les grands analystes où nous le rangeons ont su convertir leur puissance critique d'analyse en une force de création.

ALBERT THIBAUDET

�� �