Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 125

décocher un trait derrière elle, en faisant semblant de fuir. Elle n'est jamais si dangereuse que lorsqu'elle paraît faire retraite devant l'objection logique.

ce Penser profondément, écrit-elle, c'est penser de façon anonyme, au-dessus des couches d'images ». Sentir et voir, pour les femmes, et les amazones, c'est penser.

Sachons gré à Mademoiselle Barney d'aimer les femmes avec une si cruelle clairvoyance. Celle-ci nous fait mieux com- prendre sa misanthropie indulgente. Pourtant, redisons avec le précieux Benserade :

... même pour nous haïr ces farouches guerrières

ne s'entr'aimèrent pas, mais d'un parfait amour allaient sur leurs frontières

goûter les vrais appas....

ROGER ALLARD

  • *

LA NÉGRESSE BLONDE, par Georges Fourest (La Connaissance).

Quand on relit les Odes fini anihulesques, en consultant à chaque minute le commentaire de 1873, on a rarement l'impression de périmé, de démodé que cause cette réédi- tion de la Négresse blonde. Et l'on se rend compte bien vite que beaucoup de ces fantaisies, parodies et pastiches de Georges Fourest ont vieilli moins par les précisions d'épo- que que par la largeur des emprunts faits au langage de la jeu- nesse du temps.

Chaque génération d'étudiants a son parler, ses formules d'ironie et d'enthousiasme. Ce « ma dague, messeigv.eurs... » ce « o^'fc'-, tous y) ce a on c que s, il ne craignit... » ces mots « épastroiiiller, casquer, épistoler, symholos, rihauder, hirhe, coruscant, » sont démonétisés. Mais que l'on résiste à la sensation d'agacement qu'ils procurent et l'on aimera cette verve, cette « truculence », eût-on dit à l'époque, cette

�� �