Page:NRF 11.djvu/926

Cette page n’a pas encore été corrigée


920 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

— La Renaissance Contemporaine (24 Mars) : "Les Rubriques littéraires ", par Fernand Divoire.

— La Revue de Paris : " Les Amours perdues ", roman, par Edmond Jaloux.

— VOpinion : " André Antoine ", par André du Fresnois.

��*

  • *

��Revues Anglaises :

Le numéro de février de The English Review est particu- lièrement intéressant. Il contient le texte anglais du Carnet de Voltaire récemment retrouvé à S^ Petersbourg. Les phrases sont tout à fait voltairiennes, mais leurs incorrections leur donnent un son enfantin et bégayant, qui n*est pas sans charme. La matière n*est pas neuve, ni la pensée profonde ; mais il y a dans ce carnet certaines qualités que nous aimons chez Voltaire : un sens du " pittoresque ", quand il est à sa portée, un goût des choses pour elles-mêmes. Ainsi, il est évident que c'est le plaisir, la volupté presque physique d'écrire dans une langue étrangère (surtout puisque rien ne l'obligeait à l'écrire correctement) qui l'a poussé à rédiger ces notes en anglais. Et il a su donner la raison de son plaisir : " Langue anglaise, stérile et barbare à son origine, est maintenant abondante et douce, comme un jardin rempli de plantes exotiques. " — Dans le même numéro la suite du nouveau roman de H. G. Wells. — Une esquisse de vie parisienne par R. B. Cunninghame Graham : E/ Tango Argentine. — Un extrait du prochain livre de George Moore sur Yeats, Lady Gregory et Synge (la vie solitaire de Synge à Paris, puis sa mort prématurée, sont racontées avec beaucoup de force). — Enfin un essai moral et politique de R. A. Scott- James, The real décadent.

Dans le numéro de mars de la même revue, un curieux poème de Gilbert Franken : Tid^apa.

Le Gérant : André Ruyters. Imp. Sainte Catherine, Quai St-Pierre, 12, Bruges (Belgique).

�� �