Page:NRF 11.djvu/895

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 889

se complaire à l'évocation de ces plaisirs pâmés : " On devine, déclare-t-il, l'extase d'une société, dont un des désirs manifestes est précisément de se toucher en ces exquises régions.... Conce- vez ici le délire d'une société qui, toute femelle, n'a de religion que pour ce qui se sent. " Il est non moins comique d'entendre M. Benda parler des littérateurs suspects à ses yeux d'hérésie bergsonienne, " des purs littérateurs, de tant de gens de lettres fournisseurs de pathétique ". M. Benda voit en l'œuvre d'André Gide l'exemple d'une littérature dont la pensée "jamais ne se fige en idée nette ". De telles formules jouent de malechance.

Il est pardonnable de nourrir des haines, et même de se tromper radicalement sur les idées contre lesquelles on entre en lutte, mais non de déformer celles-ci systématiquement. M. Benda imagine être plus assuré en prenant un ton imper- tinent ; mais à une désinvolte impertinence en vain cherche-t-il à atteindre, et sa gaucherie s'essaie à des mots que n'éclaire

même pas une lueur d'esprit : " Nos gens trépignent d'aise

le client de la durée,.... l'âme des petites bonnes,.... le bafoueur du relativisme, le moderne prometteur d'absolu, l'aventure bergsonienne, le plaisir de bafouer la science, le philosophe

charlatanesque " Que voilà de médiocres inventions, et qui

mesurent une critique dont l'impatiente mauvaise humeur, en éclatant, trahit la faiblesse!

Le style, qui étonne dans un Cahier de la Quinzaine, reste celui d'un pamphlétaire sans envergure. Dès les premières pages, le lecteur est mis en défiance par l'allure d'une pensée couleur de politique. Comment ne nous apparaîtrait pas suspecte une attaque qui cherche à troubler l'esprit du lecteur par le mauvais ferment de ces louches passions ? Tout au début le bergsonisme est défini " un boulangisme intellectuel, une aventure semblable à celle du beau général à barbe blonde ", et le petit livre s'achève comme il a commencé. Afin que tous les appétits de rancune soient éveillés, des définitions de la démo-

10

�� �