Page:NRF 11.djvu/839

Cette page n’a pas encore été corrigée


PROTÉE

HÉLÈNE

Moi, je m'en vais à Sparte.

��833

��BRINDOSIER

C'est une ville bien honorable et les mœurs j sont bonnes.

HÉLÈNE

Simples, mais bonnes.

BRINDOSIER

Quelles orgies de fidélité vous pourrez y faire avec Ménélas !

HÉLÈNE

La forme des chapeaux y est réglée par la loi >us la peine capitale.

BRINDOSIER

Mais la nature y est belle.

Que c'est solennel le milieu de ces longs jours ['été,

Quand parmi l'aboiement des cigales interrom- pues dans la lumière qui fait tout disparaître,

On entend comme le bruit d'un dieu qui aiguise >n épée !

Et que le Taygète au soir après l'orage rôtit en 'uisselant devant le soleil

�� �