Page:NRF 11.djvu/830

Cette page n’a pas encore été corrigée


824 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Ta patience et ton désir chaque soir autour de moi

Se rallumer avec les cent mille feux de ton armée campante !

BRINDOSIER

Tais-toi, illusion !

HÉLÈNE

Tais-toi, imposture !

MÉNÉLAS

Que faire ?

BRINDOSIER

Me croiras-tu si cette création d'un dieu malin Avoue son imposture et que c'est moi Hélène ?

HÉLÈNE

Certes en ce cas il faudra toutes deux nous? croire.

BRINDOSIER

Laisse-moi donc seule avec elle.

Sort MÉNÉLAS.

�� �