Page:NRF 11.djvu/776

Cette page n’a pas encore été corrigée


77°

��JOURNAL DE VOYAGE

(CANADA)

��San Francisco. Vendredi 7, janvier.

Je suis ici depuis lundi, attendant le départ du steamer

  • ' Moana '* qui doit me conduire à Tahiti. Je profite de i

ces quelques jours pour revoir les notes prises durant mon voyage, avant que de nouveaux souvenirs ne fassent oublier ceux que je laisse derrière moi.

En juin 191 2, j*ai quitté Paris pour le Canada, avec l'idée de m'y occuper d'agriculture ou plutôt d'élevage. J'espérais rencontrer là-bas une jeune fille ayant les mêmes goûts que moi et lui proposer de nous associer. Nous aurions commencé notre ranch modestement, avec quelques bœufs, puis l'aurions agrandi. C'était un rêv^ naturellement.

Partie sur 1' " Empress of Ireland ", de la ligne d^ Canadian Pacific (C. P. R.), peu de temps après la cat strophe du " Titanic ". Dans ma cabine une vieille dami nerveuse m'envoie la nuit sur le pont pour voir si noi sommes menacés par un iceberg. Près du Cap Race arrêt de dix-huit heures à cause du brouillard, coups d^ sirène toutes les deux minutes. C'est sinistre.

Mes compagnons de voyage ne sont pas très amusants. Tandis qu'en troisième classe les émigrants dansent et organisent des jeux, les passagers de première ont tous

��1

�� �