Page:NRF 11.djvu/589

Cette page n’a pas encore été corrigée


SÉJOUR DE STENDHAL A BRUNSWICK 583

[2 avril].

Le 2 avril, rassasié de lecture, j'allai, à neuf heures du matin, porter à M. Daudrillon une lettre de recommanda- tion pour M. de Presle, de Blanckenbourg, où il allait le jour même.

En déjeunant, M. Daudrillon, de Bothmer, Kling, l'architecte, et Valory formèrent le projet de passer par Halberstadt. Je leur dis que je les accompagnerais. Je voulais aller demander à M. Clarac les états des domaines de rildesheim. Rentrant pour monter à cheval à midi, je les trouvai chez moi.

8 avril.

Grande inondation arrive à ma porte à une heure et demie du matin le 8 avril.

Je lis la préface de Johnson à Shakespeare. Judicieuse et à discuter.

Voici le titre d'un livre qui peut être bon : An essay towards fining the true Standards of witt and humour y raillery^ satire and ridicule^ etc., etc., by Corbyn Morris, esq. Un vol. in-S", 1744.

Shakespeare a écrit trente-cinq pièces.

1 1 avril.

Je reçois une lettre de Réol qui me dit que M. Z. est appelé, que M[artial] part pour l'Espagne.

J'écris à madame de B[aure], à madame D[aru] la mère, pour demander d'aller en Espagne quand mon affaire ici sera finie.

J'écris à mon grand-père d'écrire à M. D[aru], Mar-

�� �