Page:NRF 11.djvu/587

Cette page n’a pas encore été corrigée


SÉJOUR DE STENDHAL A BRUNSWICK 58 1

"... Il s'imagine souvent que tous ceux qui lui parlent sont emportés, et que c'est lui qui se modère. " (Caractère du duc de Bourgogne, Histoire de Fénelon, tome 3, page 144.)

Beau trait à développer, à montrer en action.

19 mars 1808.

Il y a un volume de cinq cents pages bien intéressant à faire, c'est V histoire de la religion catholique^ de Jésus à nos jours. On voit bien, quand je dis cinq cents pages, que je suppose la plus parfaite impartialité et surtout infiniment peu de discussion savante et critique sur les faits \

Ce serait bien \?i.far suoi i terni gia prima trattati ^,

25 mars.

Pour moi.

Remède souverain contre l'amour : manger des pois. Eprouvé aujourd'hui 25 mars, après une promenade très agréable à cheval et un goût vif éprouvé pour la petite voisine du palais Bewern (?).

Quelle est la meilleure manière, pour ma personne de tirer parti des moments de froideur et de maladie ?

27 mars.

Le Flatté, comédie assez plaisante de Goldoni. Ridicu- liser un flatté par la manière dont ses flatteurs se moquent de lui et par la manière dont ils le font aller, par sa vanité,

^ Variante : " C'est radmission de très peu de faits. " ^ Faire siens les thèmes déjà traités auparavant.

�� �