Page:NRF 11.djvu/441

Cette page n’a pas encore été corrigée


AUTOUR DE PARSIFAL 435

indifférente, car nous n'avons plus le temps que de nous occuper de nous-mêmes ; nous nous intéressons à nous mêmes, uniquement, jalousement, passionnément. C'est un " sauve-qui-peut " général : que le monde s'anéantisse pourvu que ma maisonnette reste suspendue dans l'Espace, avec moi dedans !

Je ne sais comment les gens d'une même profession osent encore se regarder l'un l'autre sans rire. Ceux qui veulent, avec rage, parvenir, ont pour les arrivés d'hier le sentiment de l'Agent voyer pour la Villa pimpante que vient de se bâtir le Notaire. S'il pouvait au moins en critiquer l'architecture ! mais cela serait trop lui demander. Il fera la sienne d'un style plus nouveau ; et plus vite. Que l'effet en soit impressionnant ; il ne tient pas à la solidité des matériaux, quoiqu'il la réclame, par habitude d'esprit héritée.

L'impatience du producteur et du client est le signe de l'époque. Buffon écrit, je crois, que le Génie est le fruit d'une longue patience. Si Buffon dit vrai, où chercherons- nous le Génie, dans la hâte que nous apportons créer ?

Des gamins courent par les rues, distribuant à tout

^citoyen qu'ils bousculent en passant, la Cote^ la liste des

\yaleurs en bourse, liste dressée par des banquiers sans

conscience. Et telle valeur est achetée tout de suite, de

préférence si elle est inconnue et promet de gros et rapides

bénéfices.

Celui qui modestement, honnêtement, fait, simplement, une œuvre d'art, on le débarque. Son honnêteté, qui pour- tant se cache, vous gêne. Vous lui reprochez de n'être pas sincère y quand vous ne lui reprochez pas d'être trop habile.

�� �