Page:NRF 11.djvu/345

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 339

récit impersonnel de biographie et d'histoire, à peine ai-je laissé deviner que l'abondance d'informations précises n'y apaise pas un moment les palpitations de la vie. Ni plaidoyer, ni réquisitoire ; protestation passionnée, dont le ton est posé dès la première page par cette citation du protestant Jurieu : " Faut-il qu'on fasse tant d'efforts pour nous arracher ce cœur français que Dieu et la naissance nous ont donné ? " Spire ne croit pas aux vertus de l'effacement et du silence : " Les Juifs français qui appartiennent à la bourgeoisie ont toujours pro- clamé que parler des Juifs c'était provoquer l'antisémitisme. L'antisémitisme est né tout de même et les Juifs français ont été obligés de se défendre. " Il voit cet antisémitisme partout : " La théorie de l'assimilation a fait faillite. Nous sommes des hommes, et nous avons le droit d'avoir des travers et des défauts, aussi bien que des vertus. Nos vertus ne sont comptées qu'à chacun de nous. Nos vices sont imputés à toute la race. On nous reprochait jadis la crasse de nos pauvres. Maintenant c'est le bien-être de nos riches. " Manquant de sang-froid pour tenter une exacte estimation des forces hostiles, et pour mesurer la distance entre les doctrines et les actes, il attend les pires dangers ; il écrit : ** Ce n'est pas dans les pays libres que l'antisémitisme est le moins menaçant... Partout les Juifs ont tout à craindre de la minute qui vient ; partout ils doivent se tenir sur le pied de guerre. " Dès lors il ne peut lui suffire de mépriser les mépris, et de redire après Nietzsche: " Je voudrais qu'on commençât par s'estimer soi-même. Tout le reste découle de là. " Il veut décrire tout le reste ; et c'est là que l'émotion fait trembler sa main.

J'ai relu quelques poèmes d'André Spire : Ces vers libres suivent bien les mouvements de l'âme ; la technique en est simple et sûre ; ce qui parfois brise le rythme, ce sont les sur- sauts, les brusques écarts d'une sensibilité inquiète et fiévreuse. Et pareillement ici, la même passion qui nous touche risque souvent d'irriter, par des expressions qui passent le but. Que

�� �