Page:NRF 11.djvu/172

Cette page n’a pas encore été corrigée


l66 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

'dont Toeil sache ruser avec les objets, les formes, les lumières, et qui sache recevoir de pied ferme la charge de la nature.. Vous autres, vous êtes des peintres de réunion publique — ou de restaurant de tempérance, de réfectoire végétarien.. Vous êtes des demi-instruits, vous aviez " la tête trop faible pour l'instruc- tion. " Vous n'allez donc jamais à la campagne qu'avec vos idées de quartier, vos idées d'école, vos sages idées révolution- naires, qui ne sentent même pas le pétrole, mais la pipe morte, le sûr, la serviette humide et le vieux moutardier, •comme les salles de banquets littéraires...

Vous vous croyez révolutionnaires parce que vous commencez votre maison par le toit, sinon par l'intérieur, comme le per- sonnage de Hoffmann... Pas étonnant que ça donne les écrou- lements de moellons cubistes ! Ecoutez donc cette parole de Rosny : " Toute pensée large conçoit la beauté en organisation, et non en réforme. " Beaucoup d'entre vous, d'ailleurs, relèvent •du musée des horreurs de la publicité : car il faut aller vite, et faire son placard plus violent que les autres, en ces temps de mœurs électorales. L'homme qui ferait de son mieux son ouvrage, ce serait le candidat qui dirait : " Pas de gros mots ! Je suis honnête et indépendant. "

Mais quoi ! d'autres se traînent misérablement dans le pla- giat de l'impressionnisme ou des recherches synthétiques et décoratives d'autrefois...

Je sais bien que "j'en ai vu d'autres, " et qu'il ne faut pas s'émouvoir. Soyez déterministes, et ne vous frappez pas. Ce sont là des additions, des expériences, qu'il faut étudier " comme des combinaisons chimiques élaborées dans une cornue, avec le regret que cette cornue ne soit pas aussi transparente, aussi maniable que celle des laboratoires. " Mais on se lasse de tout, même de comprendre. Et : je ne veux plus voir de monstres si ce ne sont pas de beaux monstres.

La peinture est, tout de m.ême, un art de communion, non de résorption..

�� �