Page:NRF 11.djvu/1053

Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 1047

bureau du ministère des apanages où le futur auteur du Man- teau rencontra sans doute, en chair et en os, son immortel héros, l'humble tchinovnik Akakii Akakiévitch. Enfin il n'aurait peut-être pas été inutile de noter que Gogol s'était fait remar- quer dès le collège pour son aptitude à saisir et reproduire " au haturel non seulement l'apparence extérieure mais le caractère de toute personne qu'il trouvait sur son chemin. " Songez à Becque qui, travaillant devant sa glace, cherchait jusqu'aux gestes des personnages et attendait que le mot juste, la phrase exacte vinssent sur ses lèvres. Songez à Dickens qui faisait égale- ment devant un miroir les contorsions et les grimaces qu'il voulait prêter à ses héros. Songez maintenant à la théorie de l'émotion de William James, au mot de Pascal sur la machine, l'automate. Celui qui prie joint les mains et ploie le genou, mais, réciproquement, celui qui joint les mains et ploie le genou se sent prédisposé à la prière et au recueillement. En vertu de cette correspondance, un romancier, par l'intermédiaire de son corps, peut pénétrer dans l'âme d'autrui, s'y transfuser pour ainsi dire. C'est le don d"* avatar dont on a souvent parlé sans trop l'expliquer, une sorte de faculté de mimétisme (non sans rapport avec l'intuition bergsonienne) qui, on le voit, s'était manifestée de très bonne heure et à un très haut point chez Nicolas Vassiliévitch.

M. Léger consacre tout un chapitre à ce qu'on est convenu d'appeler le mysticisme de Gogol. On sait que, vers la fin de sa vie, Gogol — le " Pascal de la steppe ", — se " convertit " comme devait le faire Tolstoï. Il se tourna vers " Celui qui est la source de la vie " et, dégoûté du réalisme, se prit à rêver d'un art où le cœur aurait plus de place que l'esprit. Le ton de M. Léger est ici d'un esprit fort. M. Léger, dans des pages fort légères à la vérité, ne redoute pas de traiter Gogol, ainsi d'ailleurs que Tolstoï, d'excentrique, d'exalté, de détraqué. J'ose croire qu'il aurait mieux valu chercher à comprendre, — à l'exemple, notamment, de M. Merejkowski, dans l'étude si aiguë, si fouil-

�� �