Page:Musset - Œuvres complètes d’Alfred de Musset. Nouvelles et Contes II.djvu/41

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


mis dans une charrette, fut promptement transporté à bord. Croisilles, ravi et plein d’espérance, avait écrit lui-même en grosses lettres son nom sur ses ballots. Il les regarda s’embarquer avec une joie inexprimable ; l’heure du départ arriva bientôt, et le navire s’éloigna de la côte.