Page:Moréas - Les Premières Armes du symbolisme, 1889.djvu/14

Cette page a été validée par deux contributeurs.

risât à réimprimer certains de ses manifestes, lesquels, on s’en souvient, eurent un grand retentissement, il y a quelques années. L’auteur des « Cantilènes » a bien voulu faire accueil à notre placet, dans une lettre pleine de verve, que le lecteur lira ci-après.

Des extraits de chroniques dues à MM. Paul Bourde et Anatole France, complètent cette brochure qui sera, nous osons l’espérer, un régal pour les curieux de lettres.

L. V.