Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/355

Cette page n’a pas encore été corrigée
339
LIVRE XXVIII, CHAP. XXXI.

La pratique des combats judiciaires commençant à s’abolir, et l’usage des nouveaux appels à s’introduire, on pensa qu’il étoit déraisonnable [1] que les personnes franches eussent un remède contre l’injustice de la cour de leurs seigneurs, et que les vilains ne l’eussent pas ; et le parlement reçut leurs appels comme ceux des personnes franches.

  1. A. B. On pensa qu’il étoit injuste que les personnes franches, etc.
    _____________