Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/306

Cette page n’a pas encore été corrigée
290
DE L’ESPRIT DES LOIS.


jugement, les parties, l'une dans la crainte d’une épreuve terrible, l’autre à la vue d’un petit dédommagement présent, terminassent leurs différends, et finissent leurs haines. On sent bien que cette preuve négative une fois consommée, il n’en falloit plus d’autre, et qu’ainsi la pratique du combat ne pouvoit être une suite de cette disposition particulière de la loi salique.


_____________