Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/185

Cette page n’a pas encore été corrigée
169
LIVRE XXV, CHAP. V.


aux charges de l’État, quoi qu’en dise l'Ancien Testament. » On en conclut que l'auteur du mémoire entendoit mieux le langage de la maltôte que celui de la religion [1].

  1. En tout pays aujourd’hui le clergé contribue aux charges de l'État sans que la religion en souffre. L'immunité du clergé n'était qu'un privilège politique, qui a été plus nuisible qu'utile à L’Église.
    _____________