Ouvrir le menu principal

Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome IV.djvu/51

Cette page n’a pas encore été corrigée


xc DE LA MALE HONTE [par GUILLAUME LE NORMAND] Paris, Bibl. nat., Mss. fr. 217Î, fol. 9} v» à 94 v", et 191 52, fol. 62 y° i 63 r«. EiGNOR, oez et entendez .1. flabel qu’est faiz et rimez, D’un roi qui Engleterre tint. Toz ce fu voirs et si covint Que en Engleterre ert .i. rois. En icel tens ert us et droiz Que, quant .i. hom moroit sanz oir, Li rois avoit tôt son avoir. Ce trovon nos avant el conte Qu’uns preudons morust qu’ot non Honte; Honte ert le preudom apelez, Quant vit que tant fu adolez. Et que il vit qu’il ne vivra, .1. sien compère en apela : « Compère, » dit Honte, « prenez Mon avoir que vos là veez En celé maie qui là pent; Por Dieu vos pri omnipotent, Se ge muir, portez la lou roi. Si dites que ge li envoi, Fabl. IV 6